SeaSailSurf accueil en français home page in english Ocean Selection
Vous êtes ici : Accueil » Bateaux » Kerkena 6.1

#Bateaux : Indigo Yacht

Kerkena 6.1

Un petit croiseur à fond plat • plans Martin Defline • 5,93m

D 31 décembre 2007     H 11:57     A La Rédaction     > 6119 visites     C 1

| #dayboat | | #monocoque | | #voile |

agrandir
La balade pépère pour moins de 20,000 Euros, c’est possible avec ce bateau de 6 mètres bien équipé. Dessiné par Martin Defline, le spécialiste des biquilles pendulaires, le Kerkena 6.1 est un dériveur à fond plat idéal pour la petite croisière à la journée, voire un peu plus, à 3 ou 4 personnes.

Présentation

Présenté au salon nautique   2006, ce petit voilier de moins de 6 mètres a été construit à une dizaine d’exemplaire lors de sa première année de commercialisation. Un beau succès qui s’explique par son prix : moins de 20,000 Euros en version Club équipé d’une grand-voile lattée et d’un génois sur enrouleur. Pour la version S (Standard), compter 4,000 Euros de plus, mais vous disposerez d’un bon équipement électrique et… de l’échelle de bain !

Pratique car, avec son fond large et plat, sa dérive et son safran relevable, il semble parfait pour faire escale sur des plages ou dans des criques d’îles distantes de moins de dix milles. Ce sera alors l’occasion de profiter pour la journée, voire pour la nuit, d’un intérieur bien fourni avec réchaud, évier et même wc.

Spécifications

ArchitecteMartin Defline
Longueur H.T5, 93m
Longueur flotaison5, 77 m
Largeur2, 55 m
Déplacement lège780 kg
Poids du lest150 kg
Tirant d’eau1. 35 / 0. 25 m
Surface de voile21 m2
Catégorie CEC (en cours)
Mat. Const.Polyester
Prix19983 € Ht (Club) / 23900 €Ht (S)

Descriptif officiel

Aménagement intérieur :
- 1 circuit 12V avec|1 prise allume cigare, 1 chargeur 10 A/H, 1 batterie, 1 prise de quai avec différentiel 220V,
- 1 tableau électrique (4 fonctions)|1 feu de mat, éclairage intérieur, eau sous pression, 1 radio CD + 2 H.P.
- 1 pré-équipement pour pilote automatique.
Confort :
- 1 cuisine avec eau sous pression
- 1 évier polyester, 1 réchaud à feu
- 1 réservoir 100 l
- 2 matelas couchette + coussins carré
- 1 ensemble rideaux
- 1 wc chimique, 1 échelle de bains, 1 douchette extérieure.

Construction : Coque et pont stratifiés polyester, 1 dérive sabre, 1 safran relevable, 1 barre franche et stick, 1 baille à mouillage + davier, 2 couchettes double avec matelas, Lest plomb.

Accastillage   : 1 balcon avant, 2 balcons arrière, 2 chandeliers et filières, 2 hublots latéraux, 2 hublots ouvrants (1 roof - 1 couchette arrière), 1 porte descente altuglass, 2 winchs HARKEN   n°6, 1 hale bas de bôme, rail de foc, bloqueurs, palan GV.

Gréement : 1 mât aluminium avec gréement dormant et courant, 1 bôme avec 2 prises de ris.

Voiles : 1 grand-voile lattée, 1 génois sur enrouleur 2 ris, 1 leasy bag / leasy jack.

Avis

L’avis de la rédaction de SeaSailSurf.fr

• Les plus
- Le prix

• Les moins
- Le look vu de l’arrière

1 vote

3 Messages

  • Que d’ennuis !

    je suis propriétaire d’un Kerkena depuis décembre 2009. Le bateau a été importé aux Antilles.Alors que le bateau est un transportable et que je l’avais souhaité prêt à naviguer, il m’a été livré sur sa remorque sans que le mât ait fait l’objet d’un réglage préalable.s’agissant d’un transportable, je pensais qu’il n’ y avait que lever le mât pour prendre le large. Déception, lesbas haubans n’étaient pas à la bonne dimension.

    j’ai démâté à la deuxième sortie. La dérive relevable présentait un mouvement de balancier provoquant des dégâts sur la dérive et des vibrations.

    J’ai changé mon mat et les haubans. Les bas haubans n’étaient toujours pas la bonne taille.j’ai du les faire raccourcir.J’ai du également renforcer la dérive. Le gouvernail a depuis cassé (faiblesse des soudures) Par ailleurs je n’ai pu à ce jour régler le mât correstement faute d’indications du constructeur  .

    C’est donc une galère à éviter pour ceux qui achétent un bateau neuf pour être tranquille.

    Sinon beau dessin, mais trés mal fabriqué.


  • Le Kerkena mal construit ? Oui c’est vrai ! Je suis possesseur du prototype et les finitions étaient une catastrophe. Mais... Le chantier a toujours été très réactif et je peux dire que, maintenant, j’ai un bon bateau. Vous pouvez d’ailleurs lire ses aventures ici : http://maybe.heoblog.com/index.php? Pour la dérive : c’est vrai que la construction est aléatoire. La mienne semble maintenant tenir, mais il a fallu la refaire (aux frais du constructeur  ). Pour le gouvernail : assez étonnant, le mien est très solide, bien conçu et sans mauvaise soudure. Le mât : il doit avoir une légère inclinaison vers l’arrière (2 à 4 degrés). À partir de là, on peut lâcher la barre et ça va tout droit. Le gréement est très solide chez moi, mais il a fallu corriger les réglages d’origine.

  • Nous tenons à informer les internautes que nous avons construit ces 5 dernières années plus de 120 bateaux de toutes tailles (18 à 36 pieds et un 43 en cours), que leurs propriétaires en sont très satisfaits et fidèles (certains en sont a leur troisième modèle !). Malheureusement, et ceux dans tous les secteurs d’activité, les rares clients mécontents font plus de « bruit » que les nombreux clients heureux de naviguer sur nos bateaux.

    Nous regrettons les mésaventures rencontrées sur les bateaux de Messieurs Lepeltier et Botiveau exportés aux Antilles. Concernant, les problèmes de gréements rencontrés sur le Kerkena 6.1 de M. Lepeltier, nous ne pouvons être tenu responsable d’un oubli de serrage d’un ridoir lors du matage effectué par le client, qui a évidement provoqué un démâtage. Quant aux mats suivant, le second cassé pendant le transport et le troisième n’étant pas aux cotes, ils furent directement commandés chez AG+, fabriquant de mats. Notre chantier n’a donc pas à intervenir sur ces faits. Pour M. Botiveau l’envoi d’un catamaran de 36 pieds démonté dans un conteneur afin de limiter le cout de transport engendre malheureusement des risques de pannes, notamment lorsque le montage s’effectue en extérieur durant 10 jours de pluie tropicale ininterrompue.

    Comme l’a précisé M. Baudet, propriétaire du prototype du Kerkena 6.1, et auparavant d’un Go 5.50 nous restons à l’écoute de nos clients, pour preuve, nous avions pris à notre charge la modification du lest de son bateau (trop faible sur le proto).

    Nos bateaux sont construits avec soin comme en témoigne divers essais presse et nombre de clients qui viennent chaque année nous remercier sur divers salons, ou nous envoi une carte postale de chacune de leur vacances !

    Bien sur, certains défauts peuvent échapper au contrôle qualité, mais nous avons toujours répondus aux demandes de SAV dans les meilleurs délais à la grande satisfaction de notre clientèle.

    Voir en ligne : Réponse Chantier


Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message


Dans la même rubrique

ExclusivE Marine

ExclusivE 76

Gilles Ollier et son chantier Multiplast sont connus dans le monde de la course au large pour leurs catamarans de vitesse tels que les fameux Jet Services dans les années 80 et 90 ou les géants Orange détenteurs des Trophées Jules Verne en 2002 et 2005. On connaît moins les dessins de l’architecte nantais pour la croisière. Après des premiers essais sous son nom, revoici les plans d’Ollier, cette fois-ci commercialisés par Exclusive Yacht. Un nom qui en dit long sur l’ambition des réalisations.
Lire la suite →

Pauger

RC 44

Le RC 44 a été conçu par le triple vainqueur de la Coupe de l’America, le Néo Zélandais Russell Coutts, associé à l’architecte naval Andrej Justin. Inspiré des Class America, il est destiné à la régate en match-racing et/ou en flotte.
Lire la suite →

Décision SA

Décision 35

Un catamaran à trois coques ! Voilà ce qu’a dessiné Sébastien Schmidt, spécialistes des engins de lac et connu en France pour sa participation aux dessins du trimaran de 60 pieds Gitana X.
Lire la suite →

Archambault

Sprinto

Il a quasiment la taille d’un mini 650 mais un programme tout autre. Ses deux versions, quillard ou dériveur, lui ouvrent de nombreux choix de navigations|sport boat fun et régatier ou dériveur de grande taille pour le beaching ou la régate monotype.
Lire la suite →

Virus boats

Magnum 18

Plus léger que le 21 pieds lancé en 2001, moins cher et plus petit, le Magnum 18 est présenté pour la première fois au salon nautique  .
Lire la suite →

A la une

Privinvest

Sailing Yatch A : Le plus grand superyacht du monde designé par Starck a été livré

Le groupe Privinvest a livré le Sailing Yacht A, le plus grand superyacht à voile du monde dernière génération jamais construit. Il est directement sorti du chantier naval de Nobiskrug (Allemagne), propriété du groupe Privinvest, fondé par Iskandar Safa.
Lire la suite →

Jeanneau

Prestige 460 : Une nouvelle vedette Flybridge de 46 pieds

Présentée en exclusivité mondiale lors du Salon de Miami, cette nouvelle vedette Flybridge de 46 pieds est résolument moderne. Equipée d’une propulsion VOLVO IPS 500 ou IPS 600, dont l’efficacité et la manœuvrabilité sont chers à Prestige, la nouvelle PRESTIGE 460 reprend l’excellente carène de la PRESTIGE 450.
Lire la suite →

MacTac

MacGlide : Une peinture sous-marine adhésive zéro toxicité

Mactac, leader mondial de l’adhésif haute performance, propose un revêtement antisalissure sans impact sur l’environnement et la santé humaine. Révolutionnaire dans sa mise en œuvre, il est efficace, durable, économique. Baptisée MacGlide, l’alternative aux antifoulings bio-toxiques est immédiatement opérationnelle, permettant aux authentiques amoureux de la mer de naviguer responsable sans attendre.
Lire la suite →

Bénéteau

Figaro-Bénéteau 3 : Le premier monocoque à foils de série au monde

Ce Figaro Bénéteau 3 est le fruit d’une forte collaboration du Groupe Bénéteau avec la Classe Figaro, OC Sport,l’organisateur de la Solitaire URGO - Le Figaro et le groupe Le Figaro.Et c’est sous la plume du cabinet d’architectes Van Peteghem–Lauriot-Prévost, qui a remporté les deux derniers Vendée Globe qu’a pris forme le dernier-né des monotypes de la classe Figaro.
Lire la suite →

Equipement

Avel & Men : De la maroquinerie qui mêle cuirs italiens, fibre de carbone et cordages techniques

Avel & Men, maison fondée en janvier 2016 par Agnès et Xavier Broise, propose une gamme de maroquinerie et accessoires citadins pour les amoureux de la mer et de la voile.
Lire la suite →

jeudi 23 février
  Visiteurs connectés : 3



En bref

1 | 2 | 3 | 4 | 5


SEASAILSURF Wear

Sweat marron
Un sweat et à capuche pour se tenir au chaud
Tong SeaSailSurf 2013
Paire de tongs pour la plage ou la maison

Sponsors














Publicité




SeaSailSurf.fr : Les actus


Réseaux














PA.SeaSailSurf.fr
Vos petites annonces