Ocean Selection

Du grand large à la plage : Toute l’actualité nautisme de www.SeaSailSurf.com

M65

M65

Un mini série version US • plans Owen Clarke • 6,50 m

lundi 26 janvier 2009La Rédaction

Jeffrey Dingle porte ce projet depuis 3 ans. Et son rêve devient réalisé début 2009 avec la mise à l’eau de ce mini conforme à la jauge série construit et commercialisé aux USA.

Présentation

La première navigation du M65 est prévue fin janvier avant sa présentation officielle lors du salon de Miami. Jeffrey annonce même un ancien pilote de Formule 1 automobile   à la barre du voilier pour ses premiers bords. En juin, le voilier participera à la Bermuda 1-2, une des rares courses au large ouverte aux équipages réduits (solitaire et double) sur la côte Est. Ce sera donc l’occasion de voir se confronter ce nouveau bateau face aux quelques minis 650 qui naviguent outre Atlantique dont Ryan Finn qui navigue sur le mini 252 et devrait prendre à part à la prochaine Transat 650 grâce à une DCQ.

Ce mini (de série) est dessiné par les Anglais du cabinet Owen Clarke qui sont des spécialistes des voiliers Open puisqu’on leur doit les carènes de Kingfisher et des Ecover / Aviva / Temenos du Vendée Globe 2008-2009. Ils ont dessiné 5 minis prototypes et le M65 est donc leur premier essai   pour un mini conforme à la jauge série, c’est à dire avec un mât et une quille plus courte, pas de ballasts, pas d’appendices basculant et pas de carbone (entre autres).

Le constructeur   est le chantier Porta Fiberglass basé en Floride (4 heures au nord de Miami). Le M65 est construit dans un moule femelle afin d’en produire une dizaine minimum pour être validé par la Classe Mini française qui régule la jauge des 650.

Avec ce mini de série, c’est toute une classe qui dispose d’un beau support pour se développer aux USA. Si la pratique de la course au large en solitaire est très limitée, cela va peut être changer avec ce bateau. D’autant plus qu’il est commercialisé à un tarif très attractif. Il est venu 50000$ avec les voiles, soit 38000€ (conversion janvier 2009).

Pour les Français qui pensent choisir ce bateau plutôt qu’un Dingo, Nacira ou autre Pogo, il faut quand même prévoir les taxes à ajouter et le coût du transport. Il faudra aussi voir quels sont les délais de construction en fonction du succès ou non de ce nouveau bateau. Mais son marché reste principalement celui du continent américain entre les USA et le Canada / Québec.

Spécifications

Architecte Owen Clarke Design  
Longueur HT 6,50 m
Longueur coque 6,50 m
Longueur flottaison 6,40 m
Bau maximum 3,00 m
Tirant d’eau 1,60 m
Tirant d’air 11 m
Poids du lest 495 kg
Déplacement 1120 Kg
Voiles
Grand-voile nc
Voile(s) d’avant nc
Surface totale au près nc
Spi(s) nc
Gréement
Bout dehors rotatif
Mât US Spars aluminium 2,3 Kg/m
Appendices
Quille acier (bulbe en plomb)
Safran(s) 2
Equipement
Couchage nc
Hauteur sous barrot nc
Motorisation non
Construction Porta Fiberglass USA
Coque fibre de verre monolythique
Pont sandwich mousse & fibre de verre
Certification CE nc
Lancement 2009
Production 1er lancé en janvier 2009
Tarif 42000$ coque nue / 50000$ avec les voiles

Avis

L’avis de la rédaction de SeaSailSurf.fr

Les plus

- Un tarif très très attractif avec une version à terminer soi-même à 28000€
- Une offre mini série pour les Américains

Les moins

- Commercialisé aux USA
- Il en faudra 10 pour qu’il soit classé dans la catégorie série


Dans la même rubrique

ASterwind : Aster 18

Virusboats : Catamaran V8

Yum Boats : K 650

Alphena Yachts : Alphena One


A la une