Ocean Selection

Du grand large à la plage : Toute l’actualité nautisme de www.SeaSailSurf.com

Bénéteau

Oceanis 58

L’étendard de la 5e génération • plans Berret – Racoupeau • 17,75m

jeudi 9 juillet 2009La Rédaction

Annoncé en mai 2009, l’Oceanis 58 est le nouveau grand voilier de la cinquième génération de la gamme Océanis. Celle-ci habille la gamme d’une nouvelle esthétique et apporte de nouvelles solutions design, pratiques et fonctionnelles. L’Oceanis 58, qui vient couronner la gamme, sera l’emblème de cette nouvelle génération des Oceanis. Il sera présenté sur les salons de Cannes et Gênes 2009.

Présentation

L’Oceanis 58 est à découvrir dès septembre 2009. Il est annoncé comme un grand voilier « facile d’utilisation, rassurant, et très convivial » ce qui en fera « la meilleure offre sur le marché ». Un bateau à découvrir rapidement !

Spécifications

Architecte Berret – Racoupeau  
Designer Nauta Design
Longueur HT nc
Longueur coque 17,75m
Longueur flottaison nc
Bau maximum 4,99m
Tirant d’eau 2,10m (PTE Option) / 2,60m (GTE standard)
Tirant d’air nc
Poids du lest nc
Déplacement 21 658kg (lège)
Voiles
Grand-voile 89m2
Voile(s) d’avant 97,50m2 (génois 120%)
Surface totale au près nc
Spi(s) nc
Gréement
Bout dehors nc
Mât nc
Appendices
Quille nc
Safran(s) nc
Equipement
Couchage nc
Hauteur sous barrot nc
Motorisation 140 CV Volkswagen (bientôt Volvo en option)
Construction
Coque
Pont
Certification CE A (demandée)
Lancement 2009
Production 0 exemplaires
Tarif 409 900 € (Tarif public indicatif Hors Taxe au 09 Juillet 2009)

Descriptif officiel

1. A l’extérieur : facilité et convivialité

L’Oceanis 58 bénéficie de nouvelles solutions, même si son appartenance au renouveau de la gamme Oceanis est indéniable : roof plus tendu, vitrage latéral très allongé, arceau de capote / bimini parfaitement intégré, ergonomie de chaque zone optimisée.

Parmi les innovations, la grande verrière qui encadre la descente permet à la lumière de s’engouffrer à l’intérieur et offre une vision   unique vers l’arrière et les voiles depuis le carré. La porte d’entrée motorisée (optionnel), est escamotable en fond de cockpit.

Les manœuvres reviennent toutes vers les postes de barre pour faciliter la navigation et dégager les parties à vivre.

On trouve aussi dans le cockpit de multiples rangements, un chemin de marches confortables entre le cockpit et les passavants, de grands coffres particulièrement accessibles (avec vérins à gaz) et l’accès à la jupe arrière, particulièrement étudiée, est très soigné.

La jupe arrière, avec son tableau arrière ouvert est une véritable terrasse sur la mer, trait d’union entre le cockpit et la mer. Elle accueille des bains de soleil (voire des transats !), une douche de pont, une échelle de bain confortable et sécurisante ainsi qu’un très grand coffre où le radeau de survie trouvera naturellement sa place. De l’autre côté sont placés un coffre à gaz étudié pour des bouteilles de grande contenance ainsi que des coffres à palmes et à masques en fond de jupe.

Très pratique, la gestion de l’annexe est originale et pragmatique. Pas moins de trois solutions sont proposées pour son relevage.
- En standard, un ingénieux système intégré permet de ranger l’annexe manuellement. Stockée en long lors des déplacements courts, elle peut aussi être mise en travers avec un système de gonfleur / dégonfleur électrique assurant un stockage sûr et simple pour les traversées hauturières.
- En option, une grue passerelle ou un arceau pouvant recevoir antennes et panneaux solaires avec fonction de bossoirs sont aussi proposés.

Cette nouvelle approche pragmatique de la jupe arrière fait de l’Oceanis 58, un navire très convivial où chacune des zones de vie est particulièrement soignée.

Côté navigation, la carène est conçue pour performer avec une gîte modérée. Le mât Selden 3 étages de barres de flèches porte une grand-voile Full Batten et génois en dacron double plis de chez Incidence en Standard. En option, des voiles en Hydranet (tissu très haut de gamme particulièrement résistant au vieillissement) sont aussi proposées tout comme une trinquette volante ou fixe sur enrouleur avec rail auto vireur. L’arceau fixe de cockpit est aussi le point d’accroche de l’écoute de Grand-voile (facilité et efficacité de réglages). En option, un mât enrouleur est proposé, équipé de voiles tri radiales en Mylard Taffetas pour optimiser
performance et vieillissement.

2. A l’intérieur : Luxe et harmonie

L’accès au carré par la descente en pente très douce (rendue possible par l’arceau qui libère le réglage de l’écoute de grand-voile) avec ses mains courantes / rampes d’escaliers est très sécurisant. On trouve sur bâbord une véritable cuisine domestique avec des meubles hauts et profonds des blocs tiroirs avec amortisseurs de très nombreux rangements et toutes
les fonctions et volumes de froid attendus sur un yacht de croisière moderne.

Sur tribord  , se trouve un bureau qui reçoit également les fonctions de la table à carte et autour duquel trois personnes peuvent se tenir en même temps. En avant, le carré est luxueux et accueillant avec une attention toute particulière apportée à la circulation, notamment avec la table en bois repliable et la banquette escamotable dans l’axe du bateau. La TV montée sur ascenseur trouve sa place le long de la cloison avant. Sur bâbord, se trouve le canapé avec assises de grande profondeur et accoudoirs, rangement bar et Ice Maker (optionnel).

A l’avant, la majestueuse cabine propriétaire propose de magnifiques volumes et des rangements nombreux et bien pensés (tables de chevet, équipets fermés, dressing et étagères avec lumières de courtoisie, meuble à chaussures, tiroir sous le lit...). La coiffeuse avec miroir peut également servir de bureau. A l’étrave, la soute peut abriter une cabine équipages avec rangements, toilettes et douche (optionnel).

Enfin, à l’arrière, la cabine tribord   traité VIP (la plus spacieuse des cabines arrière), propose deux lits jumelables avec matelas marins et sommiers à lattes en standard et une coiffeuse. La cabine bâbord quant à elle est une belle cabine « invités », confortable et pratique avec son grand lit double. Ces deux cabines sont pourvues de leurs salles d’eau privatives avec
douche séparée pour un accueil irréprochable des invités. En façade arrière, le grand plexi avec ses hublots de ventilation offre une vue imprenable sur la mer dans ces deux cabines.

Une version 4 cabines sera également proposée et, dans ce cas, le propriétaire s’octroiera naturellement la cabine arrière tribord.

Le design est luxueux et contemporain dans cet Oceanis avec un bois en Alpi Mahogani, des poignées de portes, une robinetterie haut de gamme, et des luminaires LEDs et liseuses inox et cuir.

Avis

L’avis de la rédaction de SeaSailSurf.fr

Les plus

- Luxe et Design (Luminosité, qualité haut de gamme des matériaux (cuirs, inox...)
- Solutions hauturières

Les moins

- Lancement en période de crise


Dans la même rubrique

Bénéteau : First 31.7

Bénéteau : MonteCarlo 32

Bénéteau : First Class 7.5

Bénéteau & Mc Dell Marine : Bénéteau 25


A la une