Ocean Selection

Du grand large à la plage : Toute l’actualité nautisme de www.SeaSailSurf.com

Aequus Boats

Aequus 7.o

Le cheval électrique • plans Finot-Conq • 6,99m

jeudi 8 octobre 2009La Rédaction

Les architectes Finot-Conq   (architectes de 4 des 5 derniers vainqueurs du Vendée Globe !) ont dessiné, après de nombreux essais en bassin de carène numérique, un bateau économe en énergie qui permet d’atteindre la vitesse de 7 noeuds avec une puissance minimum. Il s’agit de l’Aequus 7.o.

Présentation

Ce bateau électro-solaire est tout à fait compétitif face à un voilier de même longueur marchant à la voile ou au moteur. Et même si, dans la brise soutenue, l’Aequus 7.o se faisait dépasser au portant, il rattraperait vite son retard lors de la remontée au vent pendant que le voilier tire des bords.

L’Aequus 7.o est commercialisé par Aequus Boats, la sociétée dirigée par Bruno Hervouet. Champion de France de Voile en 2005 (monotype habitable), Bruno Hervouet avait déjà, en 2000, lancé avec succès les Open 5.70 puis les Open 5.00 alors qu’il dirigeait le chantier Phileas. C’est sur le CG Petterson familial de 1930 (un day boat Suédois), qu’ il a testé et mis au point la propulsion électrique de l’Aequus.

- « Tout le monde peut être à la mode, il suffit de faire comme son voisin : plus vite, plus brillant, plus gros, plus puissant, plus bruyant… Le propriétaire de l’Aequus 7.0 est certainement d’une autre veine : Qu’est ce qui est vraiment important ? Qu’est ce qui a du sens ? Voir plus loin, inventer demain, sortir des habitudes, initier de nouvelles pratiques, rassembler, partager… ».

La commercialisation débutera au Salon Nautique   de Paris avec l’exposition du premier de série.

Spécifications

Architecte Finot-Conq  
Longueur HT 6,99 m
Bau maximum 2,26 m
Déplacement nc
Capacité max 7 personnes
Motorisation nc
Construction
Coque
Pont
Certification CE C
Lancement fin 2009
Tarif nc

Descriptif officiel

Aequus 7.o est un Day-boat de 7 mètres, à vocation familiale doté d’une propulsion électrique et de panneaux photovoltaïques qui fournissent aux batteries l’essentiel de l’énergie dans la cadre d’une utilisation de loisir familial. En cas de besoin, une recharge rapide à quai est également possible.

Utilisable sans permis, Aequus 7.o avance en silence à une vitesse maximum de 7 noeuds et avec une autonomie de 4 ou 8 heures (en fonction du parc de batteries choisi) à sa vitesse de croisière (5,5 nœuds) hors appoint solaire.

L’Aequus 7.o est conçu dans le respect des normes CE catégorie C.
En France, il peut donc naviguer en mer en toute sécurité   jusqu’à 6 milles des côtes. Le stockage de l’énergie et son transfert jusqu’à la propulsion se fait en basse tension (48 Volts nominal).

Equipement

- Très grand cockpit auto-videur avec tableau arrière entièrement ouvrant.
- Assises confortables et conviviales.
- Table de cockpit, cuisine (frigo, évier, réchaud)
- Poste de pilotage avec barre à roue
- Sun-deck accessible pour le farniente au soleil
- Cabine avec couchette double (longueur + de 2 mètres)
- Toilettes indépendantes avec WC électrique et lavabo.
- Intérieur plaquage clair
- Pavois teck massif

Electrique ? Solaire ? Electro-solaire !

Aequus 7.o est doté d’un parc de batteries AGM (Absorbed Glass Mat) sans entretien et qui supporte jusqu’à 400 cycles de décharge profonde (à 80 %), beaucoup plus si les décharges sont moins profondes.
Le toit de 6 m2 vous protège du soleil et ses cellules photovoltaïques produisent de l’énergie électrique.

Cette énergie est consommée en priorité par le moteur lorsqu’il est en fonction. Les batteries apportent alors le complément nécessaire.
Lorsque le moteur n’est pas en fonction, c’est à dire la plupart du temps, cette énergie sert à recharger les batteries.

Dans un usage occasionnel et ensoleillé, la charge solaire compense totalement la consommation d’énergie. Aequus 7.o est alors solaire.

Dans un usage plus intensif, ou moins ensoleillé, les batteries tampon fournissent l’essentiel de l’énergie il est alors nécessaire de recharger à quai, de temps en temps. Un chargeur spécifique permet cette recharge rapidement sur une simple prise 220 Volts. Aequus 7.o est électro-solaire.

A tout moment l’équipage connaît le niveau de charge des batteries et peut ainsi moduler sa vitesse en fonction de son objectif, de l’ensoleillement, de son programme et des possibilités de recharge.

Avec l’électrique, il faut réviser tout ce qu’on savait sur les puissances des moteurs.

En réalité, peu importe la puissance du moteur, ce qui compte c’est la poussée de l’hélice. C’est elle qui fait avancer le bateau. Cette poussé est obtenue en transformant la puissance délivrée en sortie d’arbre (et mesurée là par le législateur) en poussée. Cette transformation est obtenue principalement par l’hélice. Or seuls les moteurs électriques (et particulièrement les moteurs synchrones), du fait de leur fort couple à bas régime, peuvent entraîner une hélice à fort rendement (grande surface et faible vitesse de rotation).

Grâce à ce rendement, l ’Aequus 7.o peut être piloté sans permis et naviguer à 7 noeuds comme il le ferait avec un moteur thermique beaucoup plus puissant, mais sans bruit, sans odeur, sans fumées et sans permis.

Avis

L’avis de la rédaction de SeaSailSurf.fr

Les plus

- Enfin de l’électrique
- Look d’ensemble
- Pas ou peu de pollution

Les moins

- Vitesse plafonnée à 7 noeuds
- Une nouvelle façon de naviguer à apprendre


Dans la même rubrique

Alubat : Cigale 16m

Archambault : M34

Dean Catamarans : Dean 498

eXploder : Trimaran eXploder 23


A la une