Ocean Selection

Du grand large à la plage : Toute l’actualité nautisme de www.SeaSailSurf.com

Marsaudon Composites

MC34 Patton

Une petite bombe pour la Transquadra • plans Marc Lombard • 10,50 m

lundi 8 avril 2013La Rédaction

Ne pas se fier à son nom de course, Courrier Vintage. Le MC34 Patton dessiné par Marc Lombard   et construit chez Marsaudon Composites est tout ce qu’il y a de plus moderne ! L’idée de base est de Samuel Marsaudon, le responsable du chantier lorientais éponyme, connu entre autres pour avoir fabriqué le maxi trimaran IDEC avec lequel Francis Joyon pulvérise tous les records.

« Je voulais construire un bateau qui n’existait pas », explique Samuel, « à savoir un IRC marin à déplacement léger de 10,50 m. Je vais courir la Transquadra 2014 avec le premier de la série… et si possible en vendre quelques autres à d’heureux acquéreurs ».

En utilisant la technique maison - à savoir une construction haut de gamme en infusion verre/époxy et mousse thermoformée réalisée sur moule femelle en bois - le moins qu’on puisse dire est que Samuel Marsaudon a réussi son pari. Le MC34 Patton pèse une demi-tonne de moins que ses concurrents directs, tout en ayant 250 kilos de plus dans la quille ! Et comme le dessin de Marc Lombard   était une fois de plus proche de la perfection, la « petite bombe » fait effectivement des étincelles. Sur sept manches au Spi Ouest, il n’a quasiment pas quitté le podium : deux victoires et trois places de deuxième ont assuré haut la main la victoire de Courrier Vintage ! Quelques concurrents beaucoup plus longs n’en sont toujours pas revenus de voir ce MC34 Patton les passer au vent avec un différentiel de vitesse qui pouvait aller jusqu’à plus de 3 nœuds !

Fin régatier, Samuel Marsaudon était dans l’équipage avec forcément le plaisir de celui qui constate que son idée était diablement bonne.

« Du fait de sa légèreté - tout le poids est où il faut c’est-à-dire dans la quille - le bateau accélère vraiment très, très fort. Il est très puissant pour une unité de cette taille. Par moins de 20 noeuds à 100 degrés du vent on dépasse allègrement les 13 nœuds et on atteint régulièrement les 15 nœuds… »

Il faut dire que depuis sa première saison l’an passé, le MC34 Patton a été considérablement optimisé :

« on lui a installé des bi-safrans, on lui a mis beaucoup de quête en changeant la géométrie du plan de voilure, un bout dehors fixe qui permet d’envoyer un spi asymétrique, le profil de quille a été changé »…

Résultat :

« on va encore plus vite à toutes les allures, le gain est très net. Du bon plein au largue serré, on est très à l’aise. Et dès 18 noeuds de vent, le bateau plane » détaille Samuel Marsaudon.

Beaucoup plus vivant et « fun » que toutes les autres unités de cette taille, le MC34 Patton est une belle machine à sensations qui va s’en aller maintenant courir toutes les courses du RORC, toujours avec Géry Trentesaux et son équipage. Lesquels ont forcément de belles ambitions côté résultats, avec une pareille machine. En attendant d’aller courir la Transquadra en double l’an prochain, Samuel Marsaudon, lui, peaufine encore et encore quelques idées autour de ce prototype appelé à devenir série.

« Mais une petite série, qu’on peut adapter facilement aux demandes de l’acquéreur comme si c’était une construction à l’unité ».

Spécifications

  • Constructeur   : Marsaudon Composites
  • Longueur : 10,50 m
  • A la flottaison : 9,16 m
  • Largeur : 3,46 m
  • Tirant d’eau : 1,99m
  • Déplacement IRC : 3,650 T
  • Tirant d’air : 16,72 m

Dans la même rubrique

CartOOn 400

Tiwal : Tiwal 3.2

Premier Composite Technologies : Premier 45

Alubat : Ovni 52 Evolution


A la une