SeaSailSurf accueil en français home page in english Ocean Selection
Vous êtes ici : Accueil » Nautisme » Erwan Six : « J’essaye de proposer des solutions techniques qui tiennent dans (...)

#nautisme : Intership : de la résine et des conseils à Lorient

Erwan Six : « J’essaye de proposer des solutions techniques qui tiennent dans le temps »

D 19 décembre 2013     H 04:13     A La Rédaction     > 574 visites     C 1

#lorient | #nautisme #shipshandler |

agrandir
Après un parcours professionnel dans la distribution auto- mobile, Erwan Six a créé Intership en 2013 à Lorient. Son but est de fournir matériaux composites et peintures ainsi que d’apporter des conseils adaptés aux besoins des professionnels comme des particuliers.

Erwan, Intership est une nouvelle entreprise à Lorient. Quelle est son activité ?

Erwan Six : « Intership a été créée en juillet 2013. L’entreprise est basée à Lorient à proximité du port de pêche, de la base sous-marine et du pôle de course au large. Son but est de fournir matériaux composites et peintures particuliers et professionnels. Pour les particuliers, il s’agit de leur offrir des solutions abordables tant en terme de coûts que de qualité pour de l’entretien, une restauration ou une construction complète. Je leur propose aussi de les suivre sur leurs chantiers afin de les conseiller. Je me déplace aisément sur la région de Lorient pour aller visualiser leur bateau à la sortie de l’eau et voir quelles solutions leur apporter. »

Pourquoi avoir choisi Lorient pour baser Intership ?

ES : « J’ai choisi Lorient parce que j’en suis originaire et parce que c’est le plus gros bassin de bateaux de particuliers en Bretagne. C’est également un bassin un peu vieillissant. »

Comment t’es-tu lancé dans ce commerce ?

ES : « Je régate depuis longtemps et j’ai réparé moi-même plusieurs bateaux. J’ai senti qu’il y avait une demande et j’ai pris un an pour faire une formation de technicien de main- tenance à l’INB à Concarneau avec une spécialisation composites et peintures. Elle m’a permis de me confronter aux nouvelles technologies et de bénéficier d’avis de professionnels. Avec l’INB, on garde d’ailleurs des relations constantes sur les produits, les marchés. Ce sont des relations très instructives et amicales. »

Quels sont les problèmes des particuliers qu’Intership a conseillés ?

ES : « Je rencontre beaucoup de problèmes d’accroche d’antifooling ou d’osmose. Il y a aussi des problèmes assez fréquents sur les coques acier et aluminium. J’essaye alors de leur proposer des solutions techniques qui tiennent dans le temps. »

Quels sont d’ailleurs les produits proposés ?

ES : « On va généralement partir sur des solutions abordables. Ainsi, si un bateau est en polyester, on va, si possible, essayer de réparer dans les mêmes types de matériaux. La gamme époxy (Résoltech) permet quant à elle de faire des réparations struc- tures et anti-osmose sur le bateau. Je propose aussi les marques Reichhold pour les résines et produits polyes- ter et Hempel pour les peintures. Je distribue également des produits composites et peintures auprès des professionnels. C’est un marché très concurrencé mais je ne souhaite pas m’engager sur des volumes de ventes trop importants. Je préfère m’axer sur la disponibilité et le dépannage tout en proposant des technologies innovantes. »

Il y a toujours autant de particuliers qui réalisent eux-mêmes leurs travaux ?

ES : « En temps de crise, on rencontre de plus en plus de particuliers avec de gros bateaux qui veulent les remettre au goût du jour plutôt que de les changer. J’apporte également de l’attention aux particuliers qui ont de plus petits bateaux, souvent avec un aspect assez sentimental. Ils veulent continuer à naviguer mais ils trouvent les solutions proposées par ailleurs trop onéreuses. »

Ch.Guigueno / SEASAILSURF Le Mag


Voir en ligne : Plus d’infos sur www.intership.fr

1 vote
Un message, un commentaire ?
Qui êtes-vous ?
Votre message


Dans la même rubrique

Salon nautique

« Une activité commerciale en progression » pour le Nautic 2013

Après 10 jours animés, rythmés par de nombreux évènements, le Nautic 2013 a fermé ses portes dimanche soir. Sa fréquentation a été très soutenue avec plus de 240 000 visiteurs, malgré un jour de grève des transports en commun.
Lire la suite →

Fédération des industries nautiques

La société Andromède Océanologie a reçu le Prix Bateau bleu 2013

Colette Certoux et Yves Lyon-Caen, Vice-Présidents de la Fédération des industries nautiques et Gérard d’Aboville, Président du Conseil Supérieur de la Navigation de Plaisance et des Sports Nautiques, ont remis le Prix Bateau bleu 2013, ce jour au Nautic de Paris, à la société Andromède Océanologie pour leur application DONIA.
Lire la suite →

Informatique

Adrena fête ses 10 ans

Créée en 2003 par Cécile et Michel Rodet, ADRENA est une société spécialisée dans la production de logiciels de navigation et d’aide à la performance. Optima, 1er logiciel   à voir le jour, répond à un besoin des navigateurs pour la constitution de polaires de vitesse réelles. Lors du Vendée Globe 2004-2005, quelques skippers précurseurs l’ont embarqué : Sébastien Josse, Vincent Riou, Roland Jourdain… Depuis, les logiciels ADRENA n’ont cessé de s’étoffer.
Lire la suite →

Economie

Le Groupe Bénéteau annonce un résultat opérationnel 2013 à l’équilibre

Bonne surprise du côté du Groupe Bénéteau   qui affiche un bilan 2013 de 815,4 millions d’euros alors qu’il avait prévu 810. Mieux, le fabriquant de bateaux et d’habitats français annonce un résultat opérationnel positif d’un million d’euros alors qu’il s’attendait à un résultat négatif de 7.5 millions d’euros.
Lire la suite →

Salon nautique

Alain Pochon : « Le Grand Pavois reste un salon d’affaires »

L’édition 2013 du Grand Pavois a séduit, par son nombre de nouveautés exposées (ndr, plus de 100 nouveaux bateaux exposés sur les 550 présents), par le nombre de temps forts qui ont marqué cette édition et par l’ambiance générale à l’issue de l’édition. 92 000 visiteurs (ndr, contre 89 000 en 2012) ont arpenté les pontons cette année et l’attente, quant à cette édition du Grand Pavois, semble avoir été satisfaite pour nombre de professionnels présents. Un signe positif lancé à la profession, mais la prudence reste de mise après les deux années de difficultés connues. A noter les dates pour 2014 : du 17 au 22 septembre.
Lire la suite →

A la une

MacTac

MacGlide : Une peinture sous-marine adhésive zéro toxicité

Mactac, leader mondial de l’adhésif haute performance, propose un revêtement antisalissure sans impact sur l’environnement et la santé humaine. Révolutionnaire dans sa mise en œuvre, il est efficace, durable, économique. Baptisée MacGlide, l’alternative aux antifoulings bio-toxiques est immédiatement opérationnelle, permettant aux authentiques amoureux de la mer de naviguer responsable sans attendre.
Lire la suite →

Bénéteau

Figaro-Bénéteau 3 : Le premier monocoque à foils de série au monde

Ce Figaro Bénéteau 3 est le fruit d’une forte collaboration du Groupe Bénéteau avec la Classe Figaro, OC Sport,l’organisateur de la Solitaire URGO - Le Figaro et le groupe Le Figaro.Et c’est sous la plume du cabinet d’architectes Van Peteghem–Lauriot-Prévost, qui a remporté les deux derniers Vendée Globe qu’a pris forme le dernier-né des monotypes de la classe Figaro.
Lire la suite →

Equipement

Avel & Men : De la maroquinerie qui mêle cuirs italiens, fibre de carbone et cordages techniques

Avel & Men, maison fondée en janvier 2016 par Agnès et Xavier Broise, propose une gamme de maroquinerie et accessoires citadins pour les amoureux de la mer et de la voile.
Lire la suite →

Start-Up

Location entre particuliers : Click & Boat rachète son concurrent Sailsharing

La start-up de location   de bateaux entre particuliers Click & Boat, qui vient d’annoncer l’acquisition de son concurrent Sailsharing, accélère sa croissance et confirme son leadership.
Lire la suite →

PHANTOM INTERNATIONAL

Flying Phantom Essentiel : Une version freeride du catamaran à foils de 18 pieds

3 ans après avoir lancé le premier catamaran volant de série au monde avec plus de 100 Flying Phantom volant dans 26 pays, PHANTOM INTERNATIONAL innove à nouveau. Phantom International vous propose maintenant une nouvelle gamme de bateaux volants orientée vers un programme « freeride » : le Flying Phantom Essentiel est un catamaran volant de 18 pieds polyvalent et facile d’utilisation.
Lire la suite →

mercredi 18 janvier
  Visiteurs connectés : 0



En bref

1 | 2 | 3 | 4 | 5


SEASAILSURF Wear

SweatShirt capuche Stand-Up
"Stand Up & Ride" pour les SeaSailSurfer à paddle.
T-shirt ML Dronautic
T-shirt Manches longues blanc Dronautic®

Sponsors














Publicité




SeaSailSurf.fr : Les actus


Réseaux














PA.SeaSailSurf.fr
Vos petites annonces